Nous utilisons des cookies afin de fournir la meilleure expérience web possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés notamment à vous offrir des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts ainsi qu’une navigation plus agréable. Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet. Pour en savoir plus et gérer ces paramètres, veuillez consulter notre politique relative aux cookies.
Avenue de Tervueren 2361150 Bruxelles (Woluwe-Saint-Pierre) info@medicis.be+32 2 762.03.25

Cardiologie

L'examen de cardiologie consiste en un électro-cardiogramme qui enregistre l’activité électrique du cœur.

L’enregistrement se fait au repos, au cours d’un effort physique (en pédalant sur une bicyclette fixe) et après l’effort (phase de récupération).

L’intensité de l’effort est augmentée chaque minute pendant l’enregistrement, sous la surveillance du médecin spécialiste qui suit à l’écran l’ECG en continu.

La tension artérielle est mesurée régulièrement au cours de l’examen et pendant plusieurs minutes après l’effort.

La durée de l’effort dépend de votre condition physique (habituellement 5 à 9 minutes d’effort).

Pour que le test soit valable et interprétable, il faut que la fréquence cardiaque s’accélère suffisamment. Votre collaboration est donc indispensable.

L’ECG d’effort permet de dépister des anomalies cardiaques qu’on ne voit pas au repos, comme certaines formes d’insuffisance coronarienne ou des troubles de rythme cardiaque.

Il permet aussi de mesurer l’aptitude à l’effort.

Le syndrome métabolique

Définition :

Le syndrome métabolique est un nouveau concept de médecine préventive qui regroupe l’obésité abdominale (tour de taille), l’hypertension artérielle même modérée, l’excès de sucre dans le sang, l’abaissement du cholestérol HDL (bon cholestérol) et l’élévation des triglycérides.

On parle de syndrome métabolique lorsqu’au moins trois de ces facteurs sont présents.

Pourquoi le combattre ?

Il est démontré qu’il s’agit d’un facteur de risque majeur des maladies cardio-vasculaires. Il augmente aussi considérablement le risque de diabète qui à son tour se complique fréquemment de maladies cardio-vasculaires.

L’enjeu est important car il concerne en Europe ± 30% de la population de plus de 50 ans.

Que faire ?

En cas de syndrome métabolique, il a été prouvé que réduire son poids de 10% et faire deux à trois heures d’exercices physiques par semaine réduit le risque d’au moins 50%.

Il faut y associer les directives diététiques et les éventuels traitements médicamenteux qui normalisent les facteurs composant ce syndrome.

Des traitements plus spécifiques sont encore à l’étude.

Questions fréquentes : http://www.liguecardiologique.be/Fr/faq.htm
Cholestérol et attaques cardiaques en images : http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/cholesterol/sa_5450_cholesterol_appli.htm